Vous êtes iciLe Prieuré

Le Prieuré


image 1

Le  Prieuré de « Saint Arnoul sur Touque »  à SAINT-ARNOULT(Calvados).

L’association « Les Amis du Prieuré de Saint Arnoul sur Touque» vous accueille pour vous proposer une visite gratuite de ce lieu situé au cœur de SAINT-ARNOULT et aux portes de DEAUVILLE (14) (Tph. 06 09 83 47 76). 

Venez découvrir cette magnifique chapelle datant du XIe Siècle, classée monument historique depuis 1970.

                                                 image 2

  Présentation 

Beaucoup considèrent que la chapelle prieurale et   l’église paroissiale ne formaient qu’un seul et unique édifice, le tout appelé «la chapelle de Saint-Arnoult».

Il n’en est rien, leur fonction et leur vocation n’étaient pas les mêmes. 

La chapelle prieurale fondée en 1061 dépendait du monastère de Longpont-sur-Orge (91). Notre Prieuré se distingue en n’étant pas une fondation normande et en étant bénédictin clunisien avec un Prieur titulaire.

C’est la 1ère fondation clunisienne en Normandie!

 Par ailleurs, sur le plan architectural, elle n’est pas sans rappeler l’architecture romane du Mt. St. Michel: en effet, on y retrouve deux niveaux :  une crypte (ou oratoire bas) et la chapelle  (ou oratoire haut).  

                              image 3

                              image 4

L’église paroissiale était tenue par un Curé.

Les deux  bâtiments, la chapelle et l’église, avaient donc un titulaire bien distinct.

Bien que partiellement en ruines, l’église offre toujours un charme romantique souligné par deux époques architecturales: romane et gothique.

                               image 5

 De nombreux pèlerins ont vénéré et vénèrent toujours les deux sources: St. Clair et St. Arnoul. 

image 6

St. Clair, prêtre et martyr, "témoin", naquit en 845 dans le Kent en Angleterre. Son père, "Grand Seigneur", recommandable par sa valeur et sa piété, tenait à la cour le second rang après le Roi. Comme Anne, sa mère frappée de stérilité, offrait à Dieu, avec son époux, de ferventes prières afin d'obtenir un enfant. Leurs voeux furent exaucés et Dieu leur donna un fils... Il était si beau, si agréable et si bien fait qu'il reçut à son baptême le nom de Clair.
Dans notre Cotentin, Clair embrassa la vie religieuse. Il y opéra des miracles, par charité, désirant, en vain, toujours la plus grande discrétion.

Depuis lors, Saint Clair est invoqué, à Saint Clair sur Epte et dans toute la Normandie, pour les affections de la vue et les maux de tête.

St. Arnoul naquit vers 480 à Reims. Ses parents, païens de haute lignée, semblaient stériles jusqu'à ce qu'ils se convertissent et reçoivent le baptême de Saint Rémi, évêque de Reims, avant celui de Clovis. Arnoul, l'enfant tant désiré, vint au monde et fut consacré à Dieu. Il devint conseiller auprès du jeune Clovis arrivant au pouvoir.

Quelques mois plus tard, il fut sauvagement agressé dans une rue de Reims par le clan de sa femme. Arnoul ayant désiré, dans son dernier souffle que sa dépouille repose, comme tous les évêques de Tours, auprès du tombeau de Saint Martin. Pour des raisons mystérieuses, le convoi n'arriva jamais à destination. Cet endroit, exactement à mi-chemin entre Reims et Tours, devint la sépulture d'Arnoul et ce lieu prit son nom : Saint Arnoul en Yvelines.

Saint Arnoul est considéré comme le patron des marcheurs et aussi protecteur des petits enfants.